Actualité entreprise Défaillance entreprise

32 % des entreprises déclarent subir les conséquences liées à des retards de paiement

, par Julie Tadduni

Près d’un tiers des entreprises françaises estiment subir des conséquences en raison de retards de paiement, selon une étude réalisée par Sage.

L’étude Sage “Retards de paiement : l’effet domino” souligne qu’environ 40 % des PME dans les 11 pays étudiés ont subi des impacts négatifs directs liés à des retards de paiement. En France, elles sont 32 %.

 

Quelles conséquences ?

En France, les 3 principaux impacts des retards de paiement sont : des investissements décalés pour 13 % des PME, une conséquence sur la rémunération des collaborateurs pour 12 % et des difficultés à verser des primes annuelles pour 11 %.

 

Réduire ce délai

“Près de 45% des PME en France indiquent n’avoir aucun problème à relancer leurs clients. Pour autant, la France doit tout mettre en œuvre pour que les PME soient payées en temps et en heure. La dématérialisation des factures est notamment l’une des solutions possibles pour réduire encore davantage ce délai et alléger les tâches administratives des PME”, indique Laurent Dechaux, directeur général de Sage Europe France.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires