Actualité entreprise Vincent Bolloré est troisième du palmarès des entrepreneurs préférés des Français.

Vincent Bolloré est troisième du palmarès des entrepreneurs préférés des Français.

Entrepreneurs préférés des Français : Bernard Arnault en tête de liste

, par Chloé Goudenhooft

Selon le palmarès BVA, Salon des Entrepreneurs, Bernard Arnault arrive en tête du Palmarès des entrepreneurs préférés des Français. Frédéric Mazzella est considéré comme le premier entrepreneur d’avenir.

Le 23e Salon des Entrepreneurs de Paris a ouvert ses portes ce mercredi 3 février. À cette occasion, l’institut de sondage BVA a sorti son premier palmarès des entrepreneurs préférés des Français. Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, arrive nettement en tête du classement des plus grands entrepreneurs français actuels (32 %), devant Xavier Niel  (25 %) et Vincent Bolloré (24 %). Alain Afflelou (21 %) occupe la 4e place. Les entrepreneurs du Web ne sont pas très loin : Frédéric Mazzella (créateur de BlaBlaCar) et Jacques-Antoine Granjon (fondateur du site Vente-Privée), occupent les 5e et 6e positions avec respectivement 17 % et 16 % des citations. Le palmarès souligne que les créateurs d’entreprises à fort potentiel, souvent méconnues du grand public (OVH, Criteo, SigFox…), sont relégués au bas du classement. En revanche, les femmes sont les grandes absentes du top 15… La première d’entre elles, Mercedes Erra (co-fondatrice de l’agence BETC et présidente exécutive d’Havas Worldwide) n’arrive qu’en 19e place. Les 18-34 ans ont, quant à eux, plutôt fait la part belle aux self-made men de l’Internet : Xavier Niel en tête (29 %), devant Frédéric Mazzella (27 %) et Jacques-Antoine Granjon (24 %).

Emmanuel Macron comme défenseur des entrepreneurs     

Concernant les entrepreneurs que les Français nommeraient ministre de l’Économie, sont cités Xavier Niel (22 %), Bernard Arnault (22 %) et Alain Afflelou (17 %). Si les hommes, les jeunes de 18-34 ans, les catégories supérieures et les sympathisants de la gauche citent en priorité Xavier Niel, les personnes de plus de 35 ans et les sympathisants de la droite lui préfèreraient Bernard Arnault, tandis que les catégories populaires et les sympathisants du Front national nommeraient Alain Afflelou. Les femmes désigneraient à ce poste Frédéric Mazzella, qui arrive en deuxième position chez les jeunes.
Spontanément, près d’un Français sur quatre (23 %) cite l’actuel ministre de l’Économie et des Finances, Emmanuel Macron, comme l’homme politique qui incarne aujourd’hui le mieux la défense des entrepreneurs et des entreprises, devant des personnalités de droite ou d’extrême droite comme Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ou Alain Juppé (7 % de citations chacun). Manuel Valls figure parmi les principales citations, arrivant en 5e position avec 6 % des citations.

gplus-profile-picture

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème


Vos réactions (2)

  1. Cédu Nimp, le

    Bernard Arnault 32 %
    Xavier Niel 25 %
    Vincent Bolloré 24 %
    Alain Afflelou 21 %
    Frédéric Mazzella 17%
    Jacques-Antoine Granjon 16 %

    6 places et déjà 135% !!!
    Merci Chloé pour des sondages aussi débiles qu’inutiles ! Ha le journalisme, un métier plein d’avenir… pas besoin de relire ou de vérifier ses sources, même pas besoin de comprendre : CTRL-C / CTRL-V

    1. Chloé Goudenhooft, le

      Cher Cédu Nimp,

      Il n’y avait pas que six places au palmarès, mais bien plus, et il était possible de donner trois réponses. Au total, l’addition était donc bien supérieure à 100 % ! Et oui, cela arrive dans les sondages. J’en conviens, il n’est pas possible de traduire cela par un joli graphique en camembert, mais, heureusement, il nous reste les bâtonnets.
      Cela dit, ces chiffres reprennent une étude sérieuse, traduite en texte, sous la forme d’une petite brève, rien de bien prétentieux, en somme.
      Vous avez les détails de l’information sur ce site : http://www.salondesentrepreneurs.com/v4/www/presse/CP010/Sondage_BVA_2016.pdf
      Comme vous le constaterez, il a fallu utiliser plus de touches supplémentaires que seulement CTRL-C et CTRL-V.
      Merci néanmoins pour votre lecture attentive.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires