Actualité entreprise entrepreneurs-confiants

Entreprise : les entrepreneurs de croissance veulent aller de l’avant

, par Audrey Pelé

Les entrepreneurs de croissance sont confiants pour l’activité de leur société, selon les résultats de la 13e édition du baromètre CroissancePlus/Astorg partners*. Ils attendent toutefois un engagement du gouvernement sur une réforme du marché du travail. 


Malgré une chute de confiance face à l’économie mondiale et française, les entrepreneurs souhaitent malgré tout continuer à se développer, selon les résultats de la 13e édition du baromètre CroissancePlus/Astorg partners* réalisée par OpinionWay auprès de dirigeants d’entreprises de croissance. L’enquête révèle que ces entrepreneurs ont maintenu leurs effectifs mais leurs perspectives d’embauches pour 2015 restent faibles. Seuls 28 % d’entre eux envisagent de recruter. Même constat pour les perspectives d’investissements qui sont stables mais à un niveau très bas (augmentation envisagée pour moins de 3 entreprises sur 10). Dans le même temps, les entrepreneurs de croissance restent toujours largement confiants pour l’activité de leur entreprise (78 %) et pour leur secteur d’activité (61 %). Alors qu’ils sont sceptiques sur la capacité du gouvernement à améliorer la compétitivité des entreprises françaises ou à simplifier la vie de l’entreprise, c’est dans sa capacité à favoriser l’innovation qu’il lui font le plus confiance (31 %).

Plus de flexibilité dans l’entreprise

Selon l’étude, les entrepreneurs voient très positivement la prise de conscience du gouvernement sur l’importance de favoriser l’actionnariat salarié dans les entreprises. Pour 90 % d’entre eux, encourager les dispositifs de partage des fruits de la croissance permettrait de renforcer l’implication des collaborateurs et les liens avec les dirigeants mais aussi d’attirer des talents (pour 84 %). Comme dans les baromètres précédents, les entrepreneurs demandent un effort au gouvernement : l’engagement d’une réforme d’envergure du marché du travail. Ils sont près de 80 % à pe

gplus-profile-picture

Audrey Pelé
Journaliste pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème