Actualité entreprise Entreprise libérée

Flex office : 1/3 des entreprises ne sont pas prêtes à franchir le pas

, par Julie Tadduni

39 % des entreprises ne savent pas si le flex office répond à l’ensemble de leurs problématiques, selon l’enquête Parella/ Esquisse publiée le 10 octobre.

En pointant du doigt l’incohérence entre les espaces et les modes de travail actuels, 46 % des entreprises estiment que le flex office serait une solution adaptée à leur nouvelle stratégie et mode d’organisation et 61% pourraient le mettre en place. Néanmoins, plus d’1/3 ne savent pas si cet aménagement répond à l’ensemble de leurs problématiques. Des métiers non adaptés (64 %), la résistance interne (54 %) ou tout simplement un enjeu non prioritaire (37 %), sont les freins principaux évoqués.

 

Des bureaux qui restent nominatifs

73 % déclarent que les postes de travail sont encore attitrés. Parmi les facteurs qui les inciteraient à effectuer cette transformation, on trouve le mode de travail (76 %), l’optimisation des coûts (62 %), une nouvelle organisation (58 %), ou encore la nouvelle génération (46 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires