Actualité entreprise autoentrepreneur

La création d’entreprises atteint son plus haut niveau depuis 2011

, par Fabien Soyez

Avec 591 267 créations d’entreprises en 2017, la France connaît une croissance de 7 % du nombre de créations d’entreprises, par rapport à 2016.

591 267 créations d’entreprises ont été recensées en France en 2017, enregistrant leur plus haut niveau de création depuis 2011, selon une analyse de l’Observatoire de l’AFE (Agence France Entrepreneur) basée sur les statistiques de l’Insee, publiée en juillet 2018. Leur nombre a également augmenté de 7 % par rapport à 2016. Le document de l’AFE permet de constater deux points notables : une reprise des créations de micro-entreprises en 2017 et une forte hausse dans les secteurs des “activités scientifiques et techniques”, de l’immobilier et des transports.

 

Les micro-entreprises en hausse

“La hausse du nombre de créations d’entreprises individuelles entre 2016 et 2017 a concerné les créations de micro-entreprises (+ 9 %), et dans des proportions sensiblement moindres, les créations d’entreprises individuelles ‘traditionnelles’ (+ 7 %)”, indique l’AFE dans son analyse.

“Après un démarrage en force des créations d’entreprises sous le régime de l’auto-entrepreneur (créé en 2008), durant les deux années qui ont suivi sa mise en place, l’intérêt s’est peu à peu estompé, probablement par l’érosion du vivier potentiel, et les créations sous ce régime ont globalement enregistré une baisse sur la période qui a suivi”, explique l’agence. Ainsi, entre 2010 et 2016, le nombre d’auto-entrepreneurs a chuté de 38 %.

Mais l’année 2017 “a vu une reprise des créations sous ce régime”, peut-on lire dans le document. Les micro-entrepreneurs (nouveau régime des auto-entrepreneurs) ont ainsi vu leur nombre de créations s’accroître de 9 % entre 2016 et 2017, pour atteindre le nombre de 241 786 créations en 2017, soit 41 % de l’ensemble des créations de l’année.

 

Les transports, l’immobilier et les “activités scientifiques et techniques” ont la côte

La hausse du nombre de créations d’entreprises entre 2016 et 2017 est le plus important dans trois secteurs d’activités : l’immobilier (+ 18 %), les transports (+ 25 %) et les “activités scientifiques et techniques” (+ 14 %), qui regroupent notamment les activités de juriste, d’avocat, d’expert-comptable, de conseil de gestion, d’architecte, de photographe, et de traducteur. Avec la construction (+ 10 %), le commerce de détail (+ 10 %) et la santé (+ 7 %), ces trois secteurs regroupent la moitié des créations d’entreprises en France.

En ce qui concerne les micro-entreprises, par ailleurs, l’AFE constate que les nouvelles entreprises bénéficiant de ce régime sont majoritaires dans l’information et communication (54 %), le transport (57 %), les activités scientifiques et techniques (59 %), les arts, spectacles et activités récréatives (71 %) et l’enseignement (82 %). “Depuis plusieurs années, le secteur des transports connaît une très forte hausse des créations essentiellement portée par l’explosion des créations de micro-entrepreneurs. Cette croissance concerne principalement les activités de postes et de courriers (dont les activités de livraisons de repas, pour des plate-formes comme UberEATS, Deliveroo ou Foodora)”, note l’agence.

gplus-profile-picture

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires