Actualité entreprise SME Assembly

Les PME européennes se sont réunies à Tallinn

, par Julie Tadduni

Du 22 au 24 novembre, Tallinn (Estonie) accueillait la SME Assembly, l’Assemblée des PME organisée par la Commission européenne. Un événement qui se déroule pendant la semaine européenne des PME, et qui a pour objectif de promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation en Europe. Au cours de ces trois jours, différents sujets liés à la création et aux difficultés affrontées par les PME ont été abordés.

La semaine dernière, l’Europe avait les yeux rivés sur ses PME à Tallinn, en Estonie. La ville accueillait l’édition 2017 de la SME Assembly, et la Commission européenne souhaitait une fois de plus mettre la lumière sur l’entrepreneuriat en Europe.

 

Des idées venues d’Europe

En plus des temps forts habituels de l’évènement, ce dernier accueillait également cette année la demi-finale du concours “Ideas from Europe”. Lors de ce concours, le jury s’est accordé sur 11 idées au caractère visionnaire sur 28 présentées, et provenant d’entrepreneurs à travers toute l’Europe. L’occasion pour nous de rencontrer le lauréat belge Julien Penders, récompensé pour Bloomlife.

 

 

À ses côtés, de nombreuses idées innovantes dont notamment un robot à destination des enfants autistes, une application pour lutter contre le harcèlement scolaire, des cosmétiques à base de bactéries pour remplacer certains antibiotiques, ou encore un casque de réalité virtuelle pour que les étudiants en médecine travaillent leur anatomie. La finale qui récompensera le meilleur projet se déroulera le 24 avril à La Haye.

 

 

Favoriser l’entrepreneuriat en Europe

L’assemblée des PME a permis de réfléchir aux dernières tendances des politiques européennes sur les entreprises et de poser les bonnes questions. Voici notamment quelques éléments de réponses avec Kristin Schreiber, directrice de la politique des PME en Europe et du programme COSME.

 

 

L’événement s’est terminé par la 11e cérémonie des Prix européens de la promotion de l’esprit d’entreprise (EEPA), qui contient six catégories : promotion de l’esprit d’entreprise, investissement dans les compétences entrepreneuriales, amélioration des conditions de marché, soutien à l’internationalisation des entreprises, soutien au développement des marchés verts et à l’utilisation efficace de ressources, et entrepreneuriat responsable et inclusif.

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires