Actualité entreprise Défaillance entreprise

Moins de défaillances d’entreprises en 2016 en France

, par Pierre Tourtois

D’après une étude du cabinet Deloitte, le nombre de défaillances de sociétés a diminué en 2016, faisant baisser le nombre de postes en danger.

Selon Deloitte, en 2016, le nombre d’entreprises défaillantes a baissé de 8,3 % par rapport à 2015, passant de 63 081 procédures ouvertes à 57 844. Cette information prête à l’optimisme, d’autant que l’on compte désormais 10 créations pour 1 défaillance contre 5 pour 1 en 2000 et 8 pour 1 en 2015.

Ce “signe de la vitalité économique française” a favorisé la réduction du nombre d’emplois menacés à hauteur de 17,4 %. En 2016, à en croire les comptes sociaux publiés par les entreprises, 193 649 postes étaient fragilisés, contre 234 453 en 2015.

 

Des secteurs plus touchés que d’autres

En dépit de ce dynamisme global, certains profils d’entreprise semblent plus vulnérables que d’autres. Par exemple, les TPE de 1 à 2 salariés sont davantage concernées par les échecs : ainsi, les structures de moins de 10 collaborateurs représentent 93 % des défaillances et 50 % des emplois menacés.

A l’inverse, sur la même période, les défaillances des sociétés comprenant plus de 20 salariés ont baissé de 17 %. Ce qui amène Deloitte à considérer que “ce segment constitue la zone “stratégique” où des leviers peuvent être utilement activés pour sauver les entreprises et préserver les 67 000 emplois menacés. Les entreprises de plus de 20 salariés ont 2 chances sur 3 d’éviter une liquidation judiciaire directe.”

Pierre Tourtois


Sur le même thème