Actualité entreprise Le mouvement Les 98 Pour Cent entend porter les revendications des TPE, artisans, commerçants, freelances, indépendants, entreprises de moins de 20 salariés... à quelques mois des élections présidentielles.

Le mouvement Les 98 Pour Cent entend porter les revendications des TPE, artisans, commerçants, freelances, indépendants, entreprises de moins de 20 salariés... à quelques mois des élections présidentielles.

Revendications des TPE : que veulent #les98pourcent?

, par La Rédaction

Pour représenter les 2,1 millions de TPE, artisans, commerçants, freelances et indépendants, entreprises de moins de 20 salariés, les98pourcent.fr lancent leur mouvement de revendications sociétales, dans le cadre de la présidentielle 2017, avec le soutien du Syndicat des indépendants(1) (SDI). Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? À qui s’adressent-ils ? Les explications de Marc Sanchez, secrétaire général du SDI pour #les98pourcent.

 

98 % des entreprises en France sont invisibles

98 % des entreprises en France comptent moins de 20 salariés. Elles sont présentes dans tous les secteurs d’activité, maillent tout le territoire, consomment et embauchent localement. Chacun d’entre nous côtoie quotidiennement l’un de ces 98 %, du coiffeur au fleuriste en passant par le café, l’hôtellerie, la restauration, la pharmacie, le médecin, l’électricien, le maçon, le buraliste… Ils travaillent dans la métallurgie, la plasturgie, le service aux entreprises, le service à la personne…  Paradoxalement, beaucoup d’entre nous ne connaissent pas ces structures qui irriguent notre quotidien. Elles ne sont qu’à de rares occasions évoquées dans les discours politiques et ne font jamais la une des médias. Situés sous le radar des politiques publiques, ces responsables d’entreprise ne se reconnaissent pas dans les organisations patronales traditionnelles, à tel point que 74 % d’entre eux ne se sentent pas véritablement entourés et 45 % se sentent isolés(2). Ces 98 Pour Cent sont de fait les grands oubliés de mécanos juridiques et administratifs toujours plus complexes, exclusivement pensés et conçus pour les grandes entreprises, qui représentent 2 % du tissu économique français, et sont dotées de moyens financiers et humains…

 

Replacer au cœur de la présidentielle les revendications des TPE

Compte pénibilité, plancher de 24 heures de travail par semaine, règles d’organisation du temps de travail, prélèvement de l’impôt à la source… autant d’obstacles qui contraignent et étouffent les capacités de développement des professionnels indépendants. Pour couronner le tout, ils ont dû se battre ces neuf dernières années pour que soient enfin reconnus les dysfonctionnements de leur protection sociale, le RSI, sans qu’aucune solution de long terme n’ait encore été mise en place. De cette mise en perspective des problématiques des 98 Pour Cent, ont émergé des propositions concrètes visant à améliorer leur activité quotidienne. Elles sont au nombre de 16, accessibles, applicables de suite, efficientes et pérennes. Elles concernent l’emploi, la croissance, la formation, le financement, les contraintes administratives ou encore le RSI.

 

“Les 98 pour Cent proposent de réorienter massivement les fonds dédiés au CICE sur la baisse des charges sociales des TPE.”

 

Plafonnement des frais bancaires

Parmi ces propositions figure en bonne place celle visant à adapter les réglementations pour les TPE, en imposant la réalisation d’une étude d’impact attachée à chaque modification législative. En vue de favoriser la mobilité bancaire et donc la concurrence entre établissements bancaires, les 98 Pour Cent proposent l’attribution d’un numéro de compte bancaire unique aux TPE et l’autorisation de la portabilité de celui-ci de banque en banque comme lorsque nous changeons d’opérateur téléphonique mais que nous conservons le même numéro de portable. Alors que 44 % des TPE déclarent avoir rencontré des difficultés de trésorerie renforcée par les frais et agios bancaires en 2015(3), les 98 Pour Cent proposent le plafonnement des frais ainsi qu’un accès à des microcrédits de trésorerie (de 5 000 à 15 000 euros) directement accessibles via BpiFrance. Enfin, la baisse des charges étant un levier d’embauches particulièrement efficace parmi les TPE et au regard de l’absence de résultats à cet égard dans les grandes entreprises via le CICE, les 98 Pour Cent proposent de réorienter massivement les fonds dédiés au CICE sur la baisse des charges sociales des TPE.

 

Propositions des 98 Pour Cent VS programmes des candidats à la présidentielle

Sur la plate-forme digitale les98pourcent.fr., chacune de ces 16 propositions est confrontée en temps réel au programme des candidats à la présidentielle : une coche verte pour les propositions reprises ; une coche rouge pour celles qui ne sont pas prises en compte. Ce rapprochement est pour l’heure limité aux 7 candidats de la primaire de la droite et du centre dans l’attente d’une visibilité sur les programmes de l’ensemble des candidats futurs, quelle que soit leur situation au regard de l’échiquier politique. Aujourd’hui, les premiers élèves des 98 Pour Cent obtiennent des scores moyens compris entre 30 % et 60 %. Pour faire  émerger ces propositions dans les programmes, toute personne est en capacité d’interpeller sur Twitter directement le ou la candidat(e) concerné(e) via un message prédéfini et prêt à envoyer.

 

Influer sur les programmes dans le cadre de la présidentielle 2017

Les 2,1 millions de TPE représentent pour autant un formidable vivier d’emplois, un levier considérable de croissance de proximité. Leur témoignage est précieux. Pour preuve, l’opportunité d’une prise de parole directe donnée par le SDI, et les témoignages qui affluent en ce sens sur www.les98pourcent.fr. La plate-forme vise avant tout à pousser leurs revendications et propositions pour les voir apparaître dans les programmes des prétendants à l’Élysée. Traditionnellement très mobilisés à chaque échéance électorale avec des taux de participation parmi les plus élevés, toutes catégories socio-professionnelles confondues, les 98 Pour Cent, avec le soutien du SDI, disposent d’un vrai pouvoir d’influence pour faire émerger leur problématique au cœur de la campagne présidentielle 2017 !

 

Pour en savoir plus : http://www.sdi-pme.fr

 

1 – Organisation interprofessionnelle patronale dédiée à l’ensemble des entreprises de moins de 20 salariés. Le SDI représente 25 000 dirigeants, commerçants, artisans et professions libérales, tous adhérents directs.

2-  Selon une étude de Bpifrance intitulée “Bpifrance Le Lab dévoile des pistes pour vaincre les solitudes du dirigeant” – http://bit.ly/2f5jd02

3 – Troisième édition du Baromètre du financement des Indépendants et des TPE, réalisée par Opinion Way pour le Syndicat des Indépendants (SDI) – Mai 2016.

 

L’auteur

Marc Sanchez est secrétaire général du Syndicat des indépendants. (Crédit photo : @SDI-1).

Marc Sanchez est secrétaire général du Syndicat des indépendants. (Crédit photo : @SDI-1).

La Rédaction


Sur le même thème