Actualité entreprise Talent des cités start

Talents des cités : les inscriptions prolongées d’un mois !

, par Mathilde Seifert

La clôture des inscriptions pour le concours “Talents des cités” qui devait avoir lieu mercredi 15 mai, a finalement été repoussé d’un mois pour la majorité des région. Au 10 mai, ce sont près de 250 inscrits relevés. Ce concours, à l’initiative du ministère chargé de la Ville et du Logement ainsi que de BpiFrance, a pour objectif premier de valoriser les initiatives ou réussites entrepreneuriales des quartiers sensibles.

 

Chaque année, le concours met en lumière une trentaine de créateurs d’entreprises et ce depuis 2002. Cette année, les inscriptions ont été exceptionnellement prolongé d’un mois dans la quasi-totalité des régions. Exception faite des régions Centre Val-de-Loire, Hauts-de-France (hors Picardie) et Pays de la Loire pour qui les inscriptions ne sont pas prolongées, et la région Auvergne Rhône-Alpes qui a obtenu un report au 1er juin, les inscriptions se clôturent le 15 juin. Au total, plus de 600 créateurs d’entreprises ont été récompensé en 17 ans. Il s’agit là d’une opération phare de l’État qui se révèle positive et concrète. Elle est organisée par les plus hautes institutions et soutenue par de grandes entreprises françaises comme France Télévisions, Epareca ou Radio France. En plus de mettre en avant les entrepreneurs des quartiers prioritaires, l’évènement favorise la cohésion sociale et la citoyenneté par l’insertion professionnelle et la création d’emplois. Ils donnent l’opportunité à tous ceux qui le souhaitent de créer et développer un projet et donc d’accéder à l’ensemble des soutiens à la création d’entreprise. Élément très important, seuls les projets ayant fait l’objet d’un accompagnement par un organisme d’aide sont éligibles. Le moteur de “Talents des cités” est de modifier l’image des quartiers en mettant sur le devant de la scène ceux qui ont du talent.

 

Des critères précis

Pour la sélection des lauréats sont pris en compte le parcours du créateur, sa motivation ainsi que son profil entrepreneurial. La viabilité économique et financière du projet sont étudiées ainsi que l’impact de son activité sur le quartier comme la création d’emplois et de lien social. Ses missions principales sont celles d’être ambassadeur des quartiers et aussi d’aider d’autres jeunes à entreprendre. Au total, 14 concours régionaux vont s’organiser de juin à septembre sur l’ensemble de la France pour désigner les meilleurs candidats dans chacune des catégories (Émergence et Création). Suivra la désignation du jury national en novembre. Les lauréats nationaux seront donc piochés parmi les gagnants régionaux. Le moment tant attendu de la cérémonie de remise des prix aura lieu, quant à elle, en décembre et regroupera des membres du gouvernement, des partenaires mais également des personnalités du monde économique, sportif et culturel.

 

Plus d’informations et inscriptions sur le site web.

Mathilde Seifert


Sur le même thème