Actualité entreprise techstars

Techstars : “Nous investissons systématiquement dans les sociétés que nous accompagnons”

, par Camille Boulate

Installée en 2017, l’antenne française de l’accélérateur américain Techstars accompagne une dizaine d’entrepreneurs par an. Retour sur les critères recherchés pour intégrer le programme.

 

Né il y a 13 ans, Techstars a inauguré son antenne parisienne en 2017. Depuis, l’accélérateur a accompagné une trentaine d’entreprises et accueille chaque année une dizaine de nouveaux entrepreneurs. “Il s’agit d’un programme de 3 mois, reposant majoritairement sur un groupe de 100 à 120 mentors”, détaille Julien Quintard, managing director de Techstars Paris. La première phase du programme est d’ailleurs consacrée à la rencontre avec tous les mentors afin de challenger les entrepreneurs sur leurs projets et de réorienter la stratégie si nécessaire. “L’idée reste que les fondateurs de l’entreprise prennent du recul. Cela peut être parfois très déstabilisant pour eux car il y a beaucoup de retours sur une courte période mais c’est une valeur exceptionnelle pour leur développement”, insiste Julien Quintard.

 

Long terme

Durant la deuxième phase du cursus, les entrepreneurs sélectionnés se font accompagner par une dizaine de mentors qu’ils auront sélectionnés ou qui seront intéressés par leur projet. “Cela peut être des personnes qui ont une expertise métier. Mais bien souvent la relation humain et la confiance priment. Ce sont des personnes qui accompagneront les entrepreneurs jusqu’à la fin du programme mais surtout après”, détaille Julien Quintard. Enfin, la troisième phase est consacrée à la communication et débouche sur Demo Day, événement servant à présenter leur entreprise auprès d’un panel d’investisseurs. “Chaque année, nous convoquons entre 500 et 600 personnes prêtes à investir”, explique Julien Quintard.

 

Investissement systématique

Pour intégrer l’accélérateur, Julien Quintard et ses équipes recherchent des entreprises qui ont avant tout ROI potentiel important. Techstars investit en effet systématiquement dans les start-up qui intègrent le programme. “Nous essayons de regarder les marchés qui ont le meilleur potentiel, précise Julien Quintard. Nous cherchons des sociétés qui peuvent rapidement se déployer pour contrôler un marché. Par définition, il s’agit bien souvent d’entreprise numérique.” Après les 3 mois d’accompagnement, les start-up ne sont pas lâchées dans la nature puisque Techstars continue de les soutenir. “Mon travail consiste majoritairement à accompagner les entrepreneurs qui sont passés par le programme, notamment en les aidant à lever des fonds. Je suis en contact, au moins une fois par mois, avec tous les anciens”, insiste le managing director. La prochaine promotion fera sa rentrée en septembre 2020. “Nous sélectionnons les dossiers jusqu’en juin”, précise Julien Quintard.

Avatar

Camille Boulate


Sur le même thème