Actualité entreprise dirigeant-peu-optimiste

TPE : une année 2016 atone

, par Marie Roques

Selon le baromètre des TPE réalisé par Fiducial avec l’Ifop, 2016 a été une année difficile pour les patrons des petites structures. De quoi leur mettre le moral en berne.

Les patrons des TPE françaises ne garderont pas un bon souvenir de l’année 2016, selon le baromètre des TPE dévoilé par Fiducial. Au 4e trimestre, l’indicateur de situation financière qui mesure l’écart entre le pourcentage des entreprises ayant constaté une amélioration et celui des TPE ayant enregistré une dégradation se détériore pour le 2e trimestre consécutif. Il s’établit à -18 et s’élève en moyenne à -17 pour 2016 contre -18 en 2015.

Dans le rouge

L’étude nous apprend également que 57 % des TPE auraient enregistré en 2016 une croissance de leur activité et un tiers une récession. Au global, l’évolution des ventes de l’ensemble de ces entreprises ressort à – 0,2 %. Aucun signe donc d’une amélioration de la santé des TPE en 2016 avec 24 % d’entre elles ayant, de surcroît, une trésorerie dans le rouge.

Baisse de régime

L’investissement clôt l’année sur une mauvaise note puisque jamais aussi peu d’entreprises n’avaient effectué de demandes de financement. Seulement 12 % contre 27 % en moyenne sur l’année 2009 au lendemain de la crise financière.
De cette conjoncture, il ressort un moral en berne. À peine la moitié des patrons sont optimistes pour leur activité et 70 % pessimistes au sujet du climat général des affaires.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème