Création d'entreprise entrepreneur_NE

La création d’entreprise attire toujours les Français

, par Marie Roques

Selon le dernier Indice Entrepreneurial Français révélé par l’Agence France Entrepreneur (AFE) avec le soutien de Pôle emploi et la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur, 20 % des Français ont pensé à créer ou reprendre une entreprise durant l’année écoulée.

 

À l’occasion du Salon SME qui s’est tenu en début de semaine à Paris, l’AFE a dévoilé l’Indice Entrepreneurial Français qui quantifie et analyse le dynamisme entrepreneurial et son évolution. L’objectif étant “d’identifier les freins et les leviers permettant de stimuler la culture entrepreneuriale et favoriser la création d’entreprises”, explique l’AFE dans un communiqué.

 

Entrepreneurs dans l’âme

Parmi les Français qui ont pensé à créer ou reprendre une entreprise durant l’année écoulée, 7 % ont engagé des démarches et 13 % ont créé ou repris une entreprise qu’il ont depuis vendue ou fermée.
On apprend également que 12 % des Français déclarent être entrepreneurs. À noter que le nombre de créations en France (hors-micro-entreprises) n’a jamais été aussi élevé depuis 1987 avec 349 000 entreprises classiques créées en 2017, selon l’AFE.

 

Une question de passion

L’Indice révèle également que les Français ont globalement une vision favorable de la création d’entreprise et plus largement du métier de chef d’entreprise. La moitié d’entre eux considèrent que c’est le choix de carrière le plus intéressant et 70 % estiment que la création d’entreprise doit se faire par passion d’un métier.
Autre chiffre à retenir :  49 % des demandeurs d’emploi pensent que le métier de chef d’entreprise est le choix de carrière le plus intéressant, c’est plus que pour les actifs occupés (42 %). L’Indice révèle toutefois que les demandeurs d’emploi sont moins inscrits dans une dynamique entrepreneuriale (27 % contre 38 % pour les actifs occupés).

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Le Nouvel Entrepreneur


Sur le même thème