Création d'entreprise Format WEB (83)

Les entreprises artisanales dynamisent les territoires

, par Marie Roques

Dans son baromètre de l’artisanat, intitulé : “Artisanat rural, artisanat urbain : une France aux multiples facettes”, l’ISM et la Maaf, mettent en avant l’importance du secteur pour l’ensemble des territoires et surtout pour les zones rurales.

 
Selon la dernière édition du baromètre de l’artisanat, réalisé par l’ISM et la Maaf, 37 % des entreprises artisanales sont localisées dans des unités urbaines de moins de 10 000 habitants, dont 23 % dans les communes rurales, 25 % dans les petites et moyennes agglomérations et 38 % dans les grandes, dont 15 % dans l’unité urbaine de Paris

 

Un maillage territorial complet

Le nombre d’entreprises artisanales augmente dans tous les territoires. Il progresse de 22 % dans les communes rurales. La dynamique est cependant plus forte dans les communes périphériques des villes-centres (+ 31 %), notamment dans les grandes agglomérations de plus de 200 000 habitants et dans l’unité urbaine de Paris (+ 36 %).
“L’artisanat accompagne la dynamique de tous les types de territoires mais il y a des disparités, signale Catherine Elie, directrice des études et du développement économique de l’ISM. Si de nombreuses entreprises se créent dans les territoires ruraux, elles ont du mal à se développer et à créer de l’emploi salarié. À l’inverse, les communes périphériques des villes-centres, plus particulièrement de l’aire urbaine de Paris, cochent toutes les cases : hausse du nombre d’entreprises et de création d’emplois salariés.”

 

L’emploi salarié fragilisé

Le baromètre nous apprend également que le tissu d’entreprises s’accroît dans les communes rurales et que l’emploi salarié a été plus fragilisé durant les années de crise dans ces territoires. Ainsi, si l’ensemble des aires urbaines ont été impactées, les communes rurales ont été les plus touchées par la baisse d’emploi salarié avec un recul de 5 points. Seule l’unité urbaine de Paris a globalement créé des emplois avec une hausse de 1 %.
Au niveau des secteurs d’activité, la situation fluctue fortement. L’artisanat du BTP et l’artisanat de la fabrication ont été les plus affectés par la crise. Un secteur a cependant mieux résisté : l’artisanat de l’alimentation, dont l’emploi salarié a progressé dans tous les types de territoires (+ 4 %), à l’exception des communes rurales (- 1 %).

 

Avatar

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème