« Les Business Angels ne sont pas là pour prendre la place de l’entrepreneur »

, par Mickaël Icard

Le financement peut devenir un casse-tête pour un entrepreneur. Pourtant de nombreuses solutions existent, comme les Business Angels. Mais ce système permet-il de garder son indépendance ? Et à quel type d’entrepreneur s’adresse-t-il ? Les réponses de Benjamin Bréhin, directeur des opérations de France Angels (fédération des réseaux de Business Angels) rencontré lors du Salon des entrepreneurs de Paris. Interview d’Innocentia Agbe et Mickaël Icard

gplus-profile-picture

Mickaël Icard
Journaliste reporter d'images pour le groupe Courrier Cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires